comment nettoyer une vmc double flux

Les VMC double flux sont des appareils qui gagnent de plus en plus en popularité dans la mesure où ils permettent à la fois de faire le chauffage de votre maison et d’en assurer la climatisation. Pour un fonctionnement optimal de cet appareil, il est nécessaire de procéder périodiquement à son entretien et à son nettoyage.

Le fonctionnement d’un VMC double flux

Un VMC à double flux est un système d’aération qui a pour principale mission d’optimiser la circulation de l’air dans votre maison, ainsi que la qualité de celui-ci. L’air est renouvelé en continu, mais il est également faisable pour le VMC double flux d’utiliser principalement l’air intérieur, qui est filtré et traité en continu jusqu’à ce qu’il soit de nouveau respirable. Pour ce faire, le VMC double flux s’aide d’un jeu de filtres, mais également d’un élément chauffant qui s’assure de défaire l’air de toute impureté organique.

Le principe est ainsi le suivant : de l’air sain est aspiré de par le dehors par des entrées d’air, tandis que l’air vicié est envoyé au dehors par les bouches d’extraction. L’ai directement tiré de l’extérieur ne peut pas directement servir pour l’alimentation de votre domicile en air sain, et il doit d’abord passer par des processus de purification. Une fois traité, l’air est remis en circulation dans les pièces concernées de la maison. Au cours de ces étapes, la saleté présente dans l’air peut s’accrocher et s’accumuler sur les parois des éléments qui composent le VMC.

La nécessité du nettoyage du VMC

Plusieurs problèmes peuvent survenir lorsque vous ne faites pas convenablement le nettoyage de votre VMC double flux. Notamment, cela peut entrainer des baisses de performances, autant en termes de chauffage que sur le plan de l’assurance d’une bonne qualité de l’air. En effet, si les parois des conduits de votre VMC sont tapissées d’impureté, il est difficile pour l’air d’y passer tout en restant sans défaut.

Pour ce qui est des parties mécaniques et électroniques, on ne connait que trop bien l’effet négatif que peut avoir la poussière sur ce genre d’installation. En raison de cette dernière, des appareils et installations qui auraient pu durer quelques décennies de plus finissent par tomber en panne bien avant la date optimale. On note également une plus grande difficulté qu’éprouve le VMC double flux à chauffer convenablement l’air.

Bien faire le nettoyage de votre VMC

En premier lieu, il faut vous tourner vers les installations amovibles, que vous pourrez détacher de leur emplacement initial pour vous occuper de leur nettoyage, soit les bouches d’extraction et l’échangeur thermique. Ces éléments peuvent être nettoyés en utilisant de l’eau et du liquide vaisselle, puis en les rinçant et en les séchant, et il ne vous suffira plus que de les remettre en position plus tard.

Avant de faire cela, vous devez nettoyer ce qui reste de votre VMC, dont les extracteurs d’air, qui nécessitent un dépoussiérage au moins deux fois par an, ainsi que des voies d’aération, mais aussi du moteur. Une fois tout cela fait, vous pourrez remonter votre VMC et le mettre en marche pour bénéficier de nouveau d’un air d’excellente qualité.