quel chauffage electrique a inertie choisir

La vente de système de chauffage connait toujours une importante augmentation quand l’hiver arrive. Dans cet article, nous allons nous intéresser un peu plus sur le chauffage électrique à inertie. Plus précisément, nous allons parler du choix d’un radiateur à inertie qui est l’un des meilleurs systèmes de chauffage de nos jours.

Comment définir l’inertie ?

Pour un chauffage électrique, l’inertie est connue comme étant la faculté d’accumulation de chaleur avant de la distribuer progressivement dans une pièce y compris durant l’arrêt de la machine. Cela vous évitera surtout de brancher l’appareil tout le temps et réduire votre consommation électrique. Notez qu’un radiateur inertie garantira toujours une chaleur agréable, peu importe le type d’inertie que vous choisirez. Le seul point qui changera réside au niveau du vecteur de transmission de la chaleur que peut être sec ou fluide.

C’est quoi le vecteur à inertie sec ?

Vous pourriez parler d’une inertie sèche quand vous utiliserez un radiateur doté d’un corps de chauffe avec un matériau réfractaire. Nous pouvons par exemple citer la fonte ainsi que la céramique et la pierre volcanique. Afin que l’appareil puisse garantir l’augmentation de la température, alors, il faudra vous assurer que la résistance soit bien placée au cœur du matériau de fabrication.

Sachez que les exemples de matériaux que nous avons cités précédemment disposent tous d’une inertie très importante. C’est grâce à cela que votre chauffage pourra facilement partager de la chaleur une fois que vous l’allumerez. En outre, ces mêmes matériaux enverront la chaleur vers la plaque externe de l’appareil quand vous l’éteindrez. Ces derniers feront alors en sorte que toute la quantité de chaleur puisse recouvrir la pièce par rayonnement. Vous pourriez avoir la certitude qu’une inertie sèche vous procurera une chaleur douce et homogène.

Voyons maintenant l’inertie fluide

Pour cette option, vous aurez à utiliser un liquide colporteur pour remplacer le matériau réfractaire. Notez que vous aurez l’embarras du choix sur le liquide puisque vous pourriez utiliser de l’eau ainsi que de l’huile végétale ou minérale. L’important est que ce fluide puisse accueillir la résistance de l’appareil dans le but de donner plus des calories à ce dernier.

N’oubliez pas que le fluide qui circulera à l’intérieur de votre radiateur tournera en circuit fermé afin de lui faciliter la distribution de chaleur au sein de la pièce où vous l’installerez. Sachez que cela ne devrait en aucun cas l’empêcher de se mettre en contact avec la résistance électrique.

Quel radiateur à inertie vous conviendra le mieux alors ?

Il faut bien souligner que ces deux types de radiateur électrique à inertie sont dotés des mêmes performances thermiques. En outre, vous devez comprendre qu’un modèle qui contient des matériaux réfractaires est généralement plus lourd. C’est pour cela qu’il est parfaitement capable d’emmagasiner plus de chaleur. Un modèle à inertie fluide vous garantira à son tour un confort très agréable comme un chauffage central.